Poteau en bois

Bien que le classique poteau puisse parfaitement se prêter à une utilisation type construction en intérieur, la majorité des recherches s’orientent vers l’extérieur, à savoir la réalisation de clôture ou de palissade bois. En effet, contrairement aux clôtures béton qui peuvent laisser apparaitre des fissures au fil du temps, le bois est un matériau vivant qui va suivre les mouvements de sols. Matière noble par exemple, le bois est idéal sur les terrains très mobiles, comme par exemple la glaise. Durable et résistant : si le poteau choisi profite d’un bon traitement, ce dernier aura une durée de vie importante, dépassant souvent les 10 ans. Une clôture extérieur ne se change pas tous les mois, il est donc important de choisir des produits de qualité dès le départ. Cette remarque est particulièrement vraie pour le poteau bois, en contact direct avec le sol.

Donc attention ! Pour l’extérieur, n’hésitez pas à choisir du bois de qualité, résistant aux intempéries et aux diverses agressions extérieures.

Poteau bois pour clôture

Lorsque vient le moment de choisir un poteau pour réaliser une clôture extérieure, certains éléments important doivent être pris en compte. En terme de qualité d’abord, sans hésitez, choisissez une essence de classe 5. Ensuite, pour être certain de bien dimensionner le projet et les matériaux à acheter, il est important de prendre le temps de réaliser un croquis de l’installation. Combien de poteaux dois-je acheter ? Quel type de poteau (En L, en H, en U). Combien de Support pour leur fixation ? etc.

Support pied fixation platine ancrage

Le choix d’un support de fixation pour vos poteaux revêt une importance particulière. En effet, c’est à travers le support que se fait la liaison avec le sol, et le choix dépendra donc des caractéristiques même du sol. Le contact se fait-il directement avec la terre et dans ce cas, celle-ci est-elle régulièrement humide ou pas ? Le poteau sera-t-il scellé et ancré dans du ciment ? Au contraire, le support sera-t-il fixé sur du béton via une platine ? Ici aussi, optez pour des produits de haute qualité, vous ne le regretterez pas.

propriété du poteau : autoclave classe 4 et 5

En terme de traitement, il faudra au minimum opter pour du poteau bois de classe 4 pour une durabilité sérieuse. Si vous habitez une région aux conditions climatiques difficiles et variable (pluie, humidité, neige, grèle), orientez-vous-même vers du poteau en bois de classe 5.

rond ou carré ?

La forme du poteau est avant tout une question de gout et d’esthétique. En général, on parle de poteau rond pour cloisonner une grande partie d’un terrain, et de poteau carré pour de plus petit espace cosy (terrasse, petit jardin, etc.). Mais il n’y a pas de règle d’art en la matière. A noter toutefois, le poteau rond aura une bien meilleure résistance au vent puisqu’il y aura moins de surface porteuse (aérodynamisme).

Prix poteau bois

Le bois est un matériaux recyclable et surtout durable (issu de groupement forestier, qui repoussent). Cela permet d’obtenir des prix relativement intéressant du fait d’un matériau abondant. Les premiers prix pour du poteau bois rond tournent autour de 5€ et 7€ pour des platines inox, alors que le haut de gamme peut parfois tutoyer les 30€ pièce.

Comment faire ?

Pour construire une clôture solide et durable, il faut savoir installer les poteaux correctement, en les coulants dans le béton. Les poteaux doivent être solidement plantés, et bien droits, pour que votre clôture soit stable. N’hésitez pas à demander de l’aide. Enfoncez des piquets à intervalle régulier, et tendez des cordeaux entre eux pour repérer l’emplacement des poteaux. Marquez l’emplacement exact de chaque poteau, en enfonçant un piquet dans le sol. Pour installer des poteaux de clôtures, il faut beaucoup creuser. Songez à louer une terrière à moteur, ou une bèche à poteau qui pourrait vous faciliter la tâche. Ces appareils faciles à utiliser, vous apporteront une aide précieuse. Pour bien tenir, les poteaux doivent être enfoncés au moins 20 cm en dessous de la limite de gel. Le diamètre du trou doit être au moins 10 cm plus grand que le diamètre du poteau pour que vous puissiez y verser le béton. Utilisez une terrière manuelle, pour retirer les pierres qui pourraient gêner la mise en place du poteau. Lorsque vous avez atteint la profondeur du trou souhaité, remplir le fond de gravier (5-10 cm). Servez-vous du poteau comme pilon, pour compacter le lit de gravier. Rattacher les cordeaux, pour repérer l’emplacement du poteau. Fixez un 2x4 au poteau et ancrer l’autre bout à un piquet planté dans le sol, pour soutenir le poteau pendant que vous le mettez d’aplombs. Assurez-vous que le poteau est vertical à l’aide d’un niveau. Vérifiez s’il est d’aplombs, avant de couler le béton. Versez du béton dans une brouette ou un sceau, et ajoutez-y de l’eau. Utilisez une pelle pour mélanger le tout. Ajoutez du produit pour épaissir le mélange, au besoin. Tournez le béton sans cesse, pour éviter qu’il ne durcisse dans la brouette. Le mélange doit avoir la consistance du gruau. Verser une couche de béton d’au moins 15 cm d’épaisseur pour bien ancrer le poteau. Utilisez un 2x4 pour compacter le béton à une profondeur d’environ 4 cm sous la surface du sol. Assurez-vous que le poteau est toujours droit pendant que le béton est encore malléable. Laissez durcir le béton complétement, avant de combler le trou avec de la terre

poteau bois poteau bois poteau bois